Dans le cadre du programme de recherche PART du MEES, le professeur en physique Julien Prégent du département  du Cégep de Saint Laurent et la chercheuse Rimeh Daghrir du CTE travailleront à la mise en place d’une technologie plasma capable de traiter des eaux usées contaminées par des chaînes d’hydrocarbures.